La caractéristique de la création
Est l’état fluide,
Changeant,
Non durable
Ephémère-
Comme la vie elle-même.
Tadeusz Kantor « Le théâtre de la mort », chapitre « Anti-exposition », L’âge d’homme, 2004, Lausanne, p.130
 
Inspirée par l’art de la marionnette et mon travail avec des compagnies de théâtre, je m’intéresse au frottement de différentes disciplines. La performance est devenue pour moi le terrain propice pour associer l’univers des arts plastiques, la représentation théâtrale et l’écriture. 
Ma recherche artistique consiste à développer un langage propre autour de la performance, l’intégration du corps humain dans l’exposition d’œuvre d’art et le détournement de la représentation de spectacle. Je confronte la sculpture et l’écriture en tant qu’élément plastique à mon propre corps et à l’aide d’un dispositif scénographique, j’oppose une réalité fictive à une réalité directe.
Mes  « expérimentations  performatives » s’inscrivent souvent dans une longue durée ouvrant ainsi sur la possibilité d’évoluer au travers de moments imprévus et interhumains. L’enjeu de mes recherches s’est alors centré peu à peu sur la communication (im)possible entre l’artiste et le spectateur-visiteur au sein même de l’œuvre d’art. 
Le dispositif scénographique devient ainsi un terrain de rencontres et permet au public de réinventer sa place en tant que spectateur et/ou visiteur, mais aussi de se questionner sur son rapport à l’autre.
Faire de la performance aujourd’hui signifie pour moi l’inscription dans un processus créatif accompagnée et assumée par l’artiste.