Maria Landgraf est née en 1982 à Dresden en Allemagne et vit à Chambéry en France.
 
Elle consacre sa recherche artistique au développement d’un langage propre autour de la performance, l’intégration du corps humain dans l’exposition d’œuvres d’art et le détournement de la représentation théâtrale.
Depuis l’obtention d’une licence en arts de spectacle en 2005 et de son diplôme des Beaux-Arts en 2010, elle travaille en tant qu’artiste plasticienne-performeuse indépendante. Inspirée par ses expériences professionnelles avec des compagnies de théâtre internationales ou dans les écoles, elle explore davantage la relation possible entre spectateur et artiste dans ses performances.


EXPOSITION/PERFORMANCE

 2017       En cours : Exposition Ol_ke et performance chez Zappo [Agence pour communication], Berlin (D).
                 - Performance Je vous aime 
avec l'exposition des traces dans le cadre de l'exposition Exposé au Musée du Bijou contemporain, commissaire Emmanuel Lacoste, Cagnes-Sur-Mer (FR).
 2016       Performance-installation J’ai écrit toute la nuit. J’ai écrit une langue bizarre lors de l’exposition collective à la Cité des arts de mai à juillet, Chambéry (FR).
 2015       Performance-installation Mues émiettés (Berne, CH)/La belle et le singe avec Carmelo Zagari, Espace Larith/ Centre Hospitalier métropole Savoie,
                (Chambéry (FR).
                - Performance Casse-noisette I et II lors du Festival Excentricités IV, Rencontres internationales de la performance, Centre Dramatique National Besançon/Franche 
                Comté, Besançon (FR) et lors de Courts-Circuits 2, la Cité des arts, Chambéry (FR).
                - Performance L’anti-corps IV, lors d’une résidence proposée par le BaM// au Foyer des Jeunes Travailleurs La clairière du Biollay, Chambéry (FR).
                - Performance Réflexions sylvestres, à la Kunsthalle de Mulhouse dans le cadre de Locus Métropole 6 et en résonnance à l’exposition Presque la même chose,
                organisé par Cold Mountain, Mulhouse (FR).
2014       Performance-installation Petits divertissements à l’Espace Larith, Chambéry (FR),
                Une création dans le cadre du PACTES.
2013       Performance/Exposition Le principe d’oignon,  Musée des Beaux-Arts de Chambéry lors des Journées du patrimoine, Chambéry (FR).
               - Performance-installation  L'anti-corps III, lors de la 4ième édition Là où il Pleuvine à Saulieu (FR).
               - Exposition collective Le mouvement M lors d’une résidence d’artistes, à La maison internationale des poètes et écrivains, St.Malo (FR).
               - Performance L'anti-corps II, lors du Festival Excentricités IV, Rencontres internationales de la performance, à la salle de concert La Rodia, Besançon (FR).
2012       Performance L'anti-corps I, durée un mois suivant les ouvertures de la galerie, lors de l'exposition collective Apostilles romanesques, Espace Larith,
               à l'occasion du Festival du Premier Roman de Chambéry, (FR).
2011       Performance Le principe d'oignon, 3 x 5 heures et 2 heures lors du vernissage, L’exposition de Noël organisée par le Magasin CNAC, Grenoble (FR).
2010       Performance Le Principe d’oignon, durée 8 heures, Galerie LaBF15, Lyon (FR).
2009       Installation collective et éphémère En piste dans le cadre de l’exposition collective Circus Hein,
               Atelier Calder à Sachez (FR).
          

 
CONFERENCES PERFORMATIVES
Depuis
2014     Tournée de la conférence performative Le corps en jeu, une initiation à la performance d’art : La Cité des Arts, Chambéry (FR), dans le cadre de
             Courts-Circuits 1 et 2 (Chambéry), Le Centre hospitalier spécialisé de Bassens (FR), l’ENAAI, Ecole d’arts appliqués, Voglans(FR), La Ferme de Bressieux, dans le cadre de 
             l’exposition « Artistes à emporter », Bassens (FR).
             - Exposé et performance La corde : le triangle, le cercle, le rectangle., dans le cadre de la  journée
             L’art rencontre le XXIème siècle organisée par l’association Les Amis des Musées de Chambéry dans l’auditorium de la Cité des arts, Chambéry (FR).
2013     Conférence - performance L’animal communicatif, durée 2 heures, Espace Larith, Chambéry (FR).
             Conception, mise en scène: Déborah Ghisu et Maria Landgraf.



RESIDENCES/RENCONTRES
2016      Travail in situ à la Cité des arts en vue de l’exposition J’ai écrit toute la nuit. J’ai écrit une langue bizarre.
              - Conférence à trois voix La performance comme miroir autour de l’œuvre de Carmelo Zagari avec  Norbert Duffort, Carmelo Zagari, Maria Landgraf,
              dans le cadre de la double exposition Divina Commedia/La Merveilleuse Histoire De La Lanterna Magica (Espace Larith, CHMS) dans l’atrium du nouveau Centre Hospitalier 
              Métropole Savoie, Chambéry (F)
2014      Présentation des performances L’Anti-corps et Petits divertissements en forme de vidéo-traces lors de la journée de recherche The conscious Body III : Spectating
              and Intersubjectivity
au centre de danse Pantin organisé par le Labodanse projet avec Myriam Gourfink Pantin (FR).
2013      Résidence d’artistes A la recherche du mouvement M, peut-t-il encore avoir des mouvements artistiques actuellement ?, organisé par Simon Gauchet,
              La maison internationale des poètes et écrivains, St.Malo   (FR).



PUBLICATIONS
2016    Catalogue de la performance-installation J’ai écrit toute la nuit. J’ai écrit une langue bizarre, 400 exemplaires, imprimés par l’Atelier d’Imprimerie Municipale   
            de Chambéry.
2013    Catalogue en édition limitée suite à l'Exposition collective Le mouvement M et la résidence d’artistes, La maison internationale des poètes et écrivains, St.Malo (FR).



SUBVENTIONS 
- Parcours Artistique et Culturel pour Tous En Savoie (Pactes) subventionné par le Ministère de l’éducation nationale, (DSDEN), le Ministère de la culture (DRAC  Rhône- Alpes) et le Conseil départemental de la Savoie (DDAC).
- Aide à la création par la ville de Chambéry et la Cité des arts.
- Aide à la création par Diapason (aujourd’hui la DDAC).
 

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES
Maria landgraf enseigne depuis 2015 l’expression plastique à l’ENAAI, Enseignement aux arts appliqués et à l’image au Bourget-du-Lac auprès des Bts en Design graphique et d’espace.
 
Elle travaille depuis 2009 régulièrement avec la Compagnie Ulrike Quade à Amsterdam au Pays Bas. Elle a participé à la création de marionnettes lors des productions Coco Chanel (2016/2017), The Painter (2012/2013), Radio Exit Live (2011), Dog's Love (2010/11), Q-Lab (2010), The Writer (2009). Par ailleurs elle a animé un workshop d’une semaine autour de la sculpture en mousse en 2013.
 
Elle intervient en France depuis 2012 régulièrement dans des écoles afin de sensibiliser les élèves à l’art à travers sa démarche artistique autour de la performance. Les établissements : le Magasin CNAC de Grenoble et l’Ecole Elémentaire Moucherotte à Seyssinet-Pariset et le Lycée des Portes de l’Oisans à Vizille, une dizaine d’écoles primaires et collèges du bassin chambérien dans le cadre du Pactes, l’Ecole primaire Louis Pergaud de La Motte-Servolex et l’EREA (Etablissement Régional d’Enseignement Adapté) à Chambéry. 
 
Par ailleurs elle est co-fondatrice et organisatrice du festival de performance « Courts-Circuits » à Chambéry.

FORMATION
2010    Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon, section Design d’espace.
               Mention très bien avec félicitation.
               Sujet de diplôme : les relations entre l’art de la marionnette et l’univers d'expositions d’arts plastiques.
2005     Licence en études théâtrales, Université Paul Valéry de Montpellier et Université Lumières Lyon 2, section Arts du spectacle.
                Mention bien.
2001     Baccalauréat de littérature, Saint-Benno Gymnasium (lycée) à Dresden (Allemagne).